La Saint-ELoi - 3 décembre 2011

Publié le par Pat

Je suis le patron des agriculteurs, des bourreliers, des charrons, des forgerons, des horlogers, des maquignons, des mécaniciens militaires, des métallurgistes, des monnayeurs, des orfèvres, des plombiers, des selliers, des serruriers et des vétérinaires.

Saint-ELoi-07

Et c'est à l'occasion d'une petite fête organisée par des membres de la confrérie, mécaniciens militaires, que le 3 décembre 2011, je me suis rendu sur une toute petite île de l'océan indien. J'ai honoré de ma sainte présence l'assemblée des hivernants, dont les plus jeunes (non militaires), ne savaient pas à quoi s'attendre!

Saint-ELoi-02 

Orchestrée d'une voix de maître par Philippe le chef du garage de Martin de Viviès, la fête s'est voulue détendue, et propice à des activités ludiques dans une ambiance de gouaillerie et de gaudriole! Telle est la tradition dans les armées françaises pour tous les mécaniciens aux qualités et aux vertus si nombreuses qu'il m'est impossible ici de toutes les citer...

SaintEloi-09.jpg

La ponctualité en étant une, à l'heure dite, Philippe annonça l'ouverture des festivités.

Le punch réunionnais préparé religieusement par JP (réunionnais aux talents multiples) avec des langoustes à l'apéritif, nous a mis en condition pour commencer la bénédiction de tous les participants en commençant par les jeunots. Ils ont eu l'honneur d'être oint par mes soins (à l'urine bénite de mécanos issue du pur jus de houblon!) à l'aide de mon saint goupillon et sont devenus membres d'honneur de la confrérie Saint Eloi.

Saint-ELoi-04 

Saint-ELoi-05

Nous avions gardé le meilleur pour la fin, l'intronisation d'Anaïs notre toubib (militaire de réserve). Un maquillage à la graisse de moteur lui a fait enfin connaître l'honneur d'être intronisée et d'appartenir à notre confrérie.

Saint-Eloi-10.jpg

Plus tard, Aurélien a tenté de nous annoncer en s'époumonant le "Menu" dans un brouhaha général.

Saint-Eloi-11.jpg

Puis s'en est suivi la traditionnelle cérémonie dite de "La Poussière". Ce cérémonial regroupe les principales vertus des militaires à savoir: la discipline, l'obéissance et la tenue devant l'adversité (le verre de vin!). Il nous a fallu une bonne heure avant d'avoir enfin le mouvement d'ensemble nécessaire pour affronter l'ennemi!

Saint-Eloi-12.jpg

Ce fut l'occasion pour certains de connaître les supplices prévus à l'égard des fautifs, "la libellule" ou "l'enclume". Ces châtiments que je réprouve publiquement (mais que je consens en aparté!) resterons sous le couvert de ma sainte hypocrisie...

Saint-ELoi-06
Saint-Eloi-13.jpg
Un repas digne de ma sainteté et cuisiné avec l'amour de la confrérie par Abou (notre ivoirienantillaislandais de souche) a régalé l'assemblée qui m'a paru conquise à plus d'un titre par le sens du devoir accompli en ce jour saint de moi-même!
Merci à tous les participants d'avoir permis à cette tradition de s'être déroulée dans la bonne humeur et les chansons. 
Et comme tout fini en chanson:
mais non, mais non, saint Eloi n'est pas mort!

mais non, mais non, saint Eloi n'est pas mort!

car il "Tuuuuut" encore, car il "Tuuuuut" encore!

PS: "Tuuuuut" > terme CENSURÉ désignant une sainte forme olympique...

Saint-ELoi-08

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article